Vendredi 11 février 2011, 18h29 "un jour historique" en Egypte


Le président égyptien Hosni Moubarak, 82 ans, a quitté ses fonctions et remis le pouvoir à l'armée vendredi, après 18 jours de contestation populaire, provoquant une explosion de joie dans le pays sur lequel il régnait depuis trois décennies.

"Compte tenu des conditions difficiles que traverse le pays, le président Mohammed Hosni Moubarak a décidé d'abandonner le poste de président de la République et chargé le conseil suprême des forces armées de gérer les affaires du pays", a déclaré le vice-président Omar Souleimane dans une brève allocution télévisée.

Cette annonce est intervenue alors que plus d'un million de personnes manifestaient contre le raïs à travers l'Egypte.

Les centaines de milliers de manifestants réunis place Tahrir au Caire ont explosé de joie à l'annonce de la démission du président, au pouvoir depuis 1981, ont constaté les journalistes de l'AFP sur place.

"Le peuple a fait tomber le régime! Le peuple a fait tomber le régime!", scandait une foule en délire sur cette place devenue symbole du mouvement de contestation déclenché le 25 janvier et qui a fait au moins 300 morts, selon l'ONU et Human Rights Watch.

Les manifestants hurlaient de joie et agitaient des drapeaux égyptiens.

"C'est formidable! Deux dictateurs sont tombés en moins d'un mois!", 

Félicitations à l'Egypte, le criminel a quitté le palais

491mabroukif4_1_